Kaamelott :: Vulcania
Kaamelott Index du Forum
 
 
 
Kaamelott Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Avis à la population !  
Les Cépafôs remercient de tout coeur : François Rollin , Lionnel Astier , Josée Drevon , Brice Fournier , Alain Chapuis , Nicolas Gabion (et Bohort) , Aurelien Portehaut , Alban Lenoir , Jonathan Chiche , Tony Saba , Jean Robert Lombard , Gilles Graveleau , Serge Papagalli , Julien Dutel  et Bruno Fontaine de nous avoir accordé un peu de leur temps !!

Merci à tous !

Toutes les interviews ICI


Laissez un message à Alexandre Astier ICI


CONSULTEZ NOTRE SITE OFFICIEL : L'AUBERGE DES DEUX RENARDS
( fond d'écrans , épisodes , téléchargement , jeux , concours , news et pleins d'autres choses )


Pour accéder au site cliquez ICI
          
Vulcania
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott Index du Forum -> Le Quartier général des cépafô -> La taverne des deux renards
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Junon
Mi-ours / Mi-scorpion

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2010
Messages: 378
Localisation: Face aux côtes Anglaises
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 21:44 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Bon alors...
J'en ai vaguement parlé avec Elias et Guenièvre (mais alors vaguement, hein) mais j'écris un... Je sais pas comment appeler ça, d'ailleurs. Un récit, on va dire. Pour l'instant, ça s'appelle Vulcania mais c'est provisoire parce que c'est moche.
En gros, ça se passe à Pompéi le jour ou le mont Vésuve à prouvé à tout le monde qu'il était pas une montagne mais bien un volcan.

Je me permet donc de vous poster ici un extrait de l'histoire (pris totalement au hasard, ou presque) vous pouvez me dire ce que vous en pensez, c'est pas exclut, hein ^^
Pis si vous êtes sage, peut être vous aurez plus...

Extrait

- Tu es sûre qu'il ne reviendra pas?
- Après une année entière? Non, je ne pense pas qu'il reviendra un jour, Servilia.
La jeune esclave soupira:
- C'était un bon Maître...
- Comment pourrions nous le savoir? Nous sommes chez lui depuis trop longtemps et nous n'avons jamais appartenu à quelqu'un d'autre. Ta mère était esclave ici et la mienne m'a confiée à Monsieur l'année de mes cinq ans.
- Nous aurions pu être esclaves mineurs. Ça, ça aurait été plus difficile.
- Ou nous aurions pu atterir dans une famille qui ne nous considèrerait pas comme des esclaves. Tu es la favorite de Monsieur. Ils t'ont traitée en conséquence. Mais ce n'est sans doute pas le cas de chacun d'entre nous.
Servilia saisit une jarre et la lui ficha rageusement entre les bras:
- Nous sommes des esclaves, Tullia. On ne peut pas nous considérer autrement. Cesse de dire du mal de nos maîtres et va chercher de l'eau.
Tullia lui jeta un regard noir puis sortit de la villa par la porte de l'arrière cuisine. Le froid de janvier lui mordit aussitôt les joues. Elle se dirigea vers le puits et y plongea la jarre. Elle la retira ensuite difficilement et tenta de la soulever, afin de la ramener dans l'arrière cuisine.
- Besoin d'aide?
Tullia sursauta et fit tomber la jarre qui se vida sur le sol gelé. L'homme qui l'avait effrayée descendit de cheval en riant:
- Excusez moi, je ne voulais pas vous faire peur...
Tullia ramassa la jarre maintenant vide et leva les yeux sur l'homme. Au costume qu'il portait, elle pu aisément deviner qu'il s'agissait d'un général d'Armée. Un grand homme à en juger par l'or qui brodait sa tunique. Il lui prit la jarre des mains et la plongea dans le puits. Tullia baissa les yeux et souffla:
- Ceci n'est pas le travail d'un homme de votre rang...
- Et ce n'est pas non plus le travail d'une femme comme vous. Pleine, cette jarre doit peser le même poids que le votre...
Il était vrai que Tullia ne faisait pas partie de ces femmes rondes et elle oubliait parfois de manger, au profit de son travail. Le général souleva la jarre et entra dans l'arrière cuisine pour l'y déposer. Tullia le suivit et, au moment où il retournait dehors, il se tourna vers elle et s'inclina:
- Ce fut un plaisir de vous apporter mon aide...
Tullia serra les dents, terriblement gênée:
- Vous ne devriez pas faire autant de manière, Monsieur.
- Pourquoi cela? Vous êtes une demoiselle, et je ne fais que respecter les convenances.
Malgré toute sa volonté, Tullia ne put retenir son sourire. Il était peu d'hommes qui prenait la peine de respecter les convenances. Elle reprit rapidement son sérieux et dit:
- Alors je dois vous avouer que c'est devant une esclave que vous vous inclinez.
Le général se redressa rapidement et dévisagea Tullia. Celle ci s'inclina à son tour:
- Ainsi, à voir votre rang et le mien, il semblerait que ce soit à moi de respecter les convenances...
Une voix forte venant de la rue la fit se redresser:
- Général Octavius?!
Le général sursauta et attrapa les rênes de son cheval:
- J'arrive!!
Il monta lestement en selle et, après un dernier regard à Tullia, il retourna au grand trot vers la rue. Après un dernier soupir dans l'air froid de janvier, Tullia retourna à l'intérieur. A peine était-elle rentrée que le son d'une clochette résonné dans la villa. [...]

Voilà, contentez vous de ça pour le moment.

Ah oui, je suis une fille comme toutes les autres qui aime les films de Woody Allen avec Meg Ryan donc y'aura un peu d'eau de rose quand même... Malgré que ce soit la misère avec le volcan, là.

Voilà, vous l'avez voulu, vous l'avez, mon extrait. Smile
_________________
Romani locuta, causa finita est.





Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 26 Déc - 21:44 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
antoineroch
Clodo

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2010
Messages: 32

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 21:48 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

si ça se passe a Pompei pendant le drame,ça pourait s'apeler "sous un flot de cendre" ou un truc du genre

Revenir en haut
Guenièvre
Régente Cépafô
Régente Cépafô

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2010
Messages: 15 838
Localisation: Laxou
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 21:56 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

C'est tout ! Mais je veux savoir ce qui se passe entre Tullia et Octavius moi !! Je veux la suite !! Oui, j'avoue, j'aime les films à l'eau de rose... ouii, je suis une fille...  Mr. Green

C'est aguichant comme extrait, j'en redemande ! Okay


Revenir en haut
Junon
Mi-ours / Mi-scorpion

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2010
Messages: 378
Localisation: Face aux côtes Anglaises
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:00 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Exact Antoine! Pendant le drame.

Guenièvre, c'était même pas le début, en plus. Z'avez vu comment que je suis grave maléfique, en fait.
_________________
Romani locuta, causa finita est.





Revenir en haut
Elias de Kelliwic'h
Chevaliérisation

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2010
Messages: 5 219
Localisation: La Butte aux Cerfs
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:04 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Moi j'suis sage je peux avoir la suite ??  Mr. Green
_________________

C'est pas pour rien qu'on m'appelle " Le Fourbe !!! "


Revenir en haut
Junon
Mi-ours / Mi-scorpion

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2010
Messages: 378
Localisation: Face aux côtes Anglaises
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:07 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Vous aurez la suite si vous me MPostez le message que vous me devez, vous Wink
_________________
Romani locuta, causa finita est.





Revenir en haut
Guenièvre
Régente Cépafô
Régente Cépafô

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2010
Messages: 15 838
Localisation: Laxou
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:08 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Junon a écrit:

Exact Antoine! Pendant le drame.

Guenièvre, c'était même pas le début, en plus. Z'avez vu comment que je suis grave maléfique, en fait.

Mais carrément !! Smile

Revenir en haut
Guenièvre
Régente Cépafô
Régente Cépafô

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2010
Messages: 15 838
Localisation: Laxou
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:09 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Faudrait le faire payer pour qu'il ait la suite Môssieur Elias, car il hésite pas à faire payer Môssieur Elias  Mr. Green

Revenir en haut
Elias de Kelliwic'h
Chevaliérisation

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2010
Messages: 5 219
Localisation: La Butte aux Cerfs
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:13 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Ben J'ai MPosté moi donc j'aurai la suite !!! MOI !!!!


Et ouai mémé t'es bien mouchée !!!  Mr. Green
_________________

C'est pas pour rien qu'on m'appelle " Le Fourbe !!! "


Revenir en haut
Junon
Mi-ours / Mi-scorpion

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2010
Messages: 378
Localisation: Face aux côtes Anglaises
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:22 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Bon je vous mets le début ici et vous arrêtez de vous battre, ça vous va?
_________________
Romani locuta, causa finita est.





Revenir en haut
Guenièvre
Régente Cépafô
Régente Cépafô

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2010
Messages: 15 838
Localisation: Laxou
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:25 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Ca me va......




















...... ou pas Mr. Green


Revenir en haut
Raoul Volfoni
Chevalier Cépafô

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2010
Messages: 5 505
Localisation: Lothringe
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:32 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Bel extrait Junon, donc si j'ai bien compris on a une partie du milieu quoi !
Vous nous faites un mille feuilles Mr. Green

Non sans rire, bien, bien et même rebien
_________________
Y connait pas Raoul !!!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Junon
Mi-ours / Mi-scorpion

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2010
Messages: 378
Localisation: Face aux côtes Anglaises
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:33 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Bon voilà premier "chapitre"... Soyez pas trop méchants, siouplé...
Comme vous allez le constater, Raoul, c'était le milieu du début, en fait... Mr. Green


Chapitre 1
8 Janvier de l'an 77
2 ans, 7 mois et 16 jours avant l'éruption du Vésuve

Tullia était en train de découper des poireaux dans la cuisine de la grande villa de ses maîtres. Le Pater Familia, l'homme de la maison, Augustus Decimus, un puissant général, était parti en campagne en Asie depuis près de trois années. La campagne n'était initialement prévue que pour deux ans. Tous les esclaves s'étaient fait à l'idée: il ne reviendrait plus. Mais sa femme, Amelia, s'était mis en tête qu'il rentrerait prochainement et obligeait ses esclaves à faire à manger pour deux. Malgré les protestations de ses favoris, elle se confortait dans son idée. Aussi, les esclaves se contentaient de lui obéir.
Une clochette résonna dans la villa. Aussitôt, Tullia interpela l'esclave à côté d'elle, un des rares qui ne parlait pas Latin dans cette demeure, et lui fit signe de prendre sa place. Puis, après s'être essuyé les mains, elle rejoignit sa maîtresse dans le grand salon. Amelia était allongée sur un long lit de table, regardant tristement le patio.
- Vous avez appelé, Madame...?
- Oui, Tullia... Je crois qu'il est inutile de préparer le souper de Monsieur, ce soir. Et tous les jours qui suivront également...
L'esclave hocha sobrement la tête et souffla avant de retourner en cuisine:
- Bien, Madame...
Tullia s'appuya contre un mur près d'une des plus jeunes d'entre elles et soupira:
- Ça y est... Elle s'est faite à l'idée.
- Tu es sûre qu'il ne reviendra pas?
- Après trois années? Non, je ne pense pas qu'il reviendra un jour, Verna.
La jeune esclave soupira:
- C'était un bon Maître...
- Comment pourrions nous le savoir? Nous sommes chez lui depuis trop longtemps et nous n'avons jamais appartenu à quelqu'un d'autre. Ta mère est esclave ici et la mienne m'a confiée au maître l'année de mes cinq ans.
- Nous aurions pu être esclaves mineurs. Ça, ça aurait été plus difficile.
- Ou nous aurions pu atterir dans une famille qui ne nous considèrerait pas comme des esclaves. Tu es la favorite du maître. Ils t'ont traitée en conséquence. Mais ce n'est sans doute pas le cas de chacun d'entre nous.
Verna saisit une jarre et la lui ficha rageusement entre les bras:
- Nous sommes des esclaves, Tullia. On ne peut pas nous considérer autrement. Cesse de dire du mal de nos maîtres et va chercher de l'eau.
Tullia lui jeta un regard noir puis sortit de la villa par la porte de l'arrière cuisine. Le froid de janvier lui mordit aussitôt les joues. Elle se dirigea vers le puit et y plongea la jarre. Elle la retira ensuite difficilement et tenta de la soulever, afin de la ramener dans l'arrière cuisine.
- Besoin d'aide?
Tullia sursauta et fit tomber la jarre qui se vida sur le sol gelé. L'homme qui l'avait effrayée descendit de cheval en riant:
- Excusez moi, je ne voulais pas vous faire peur...
Tullia ramassa la jarre maintenant vide et leva les yeux sur l'homme. Au costume qu'il portait, elle pu aisément deviner qu'il s'agissait d'un général d'Armée. Un grand homme à en juger par l'or qui brodait sa tunique. Il lui prit la jarre des mains et la plongea dans le puit. Tullia baissa les yeux et souffla:
- Ceci n'est pas le travail d'un homme de votre rang...
- Et ce n'est pas non plus le travail d'une femme comme vous. Pleine, cette jarre doit peser le même poids que le votre...
Il était vrai que Tullia ne faisait pas partie de ces femmes rondes et elle oubliait parfois de manger, au profit de son travail. Le général souleva la jarre et entra dans l'arrière cuisine pour l'y déposer. Tullia le suivit et, au moment où il retournait dehors, il se tourna vers elle et s'inclina:
- Ce fut un plaisir de vous apporter mon aide...
Tullia serra les dents, terriblement gênée:
- Vous ne devriez pas faire autant de manière, Monsieur.
- Pourquoi cela? Vous êtes une demoiselle, et je ne fais que respecter les convenances.
Malgré toute sa volonté, Tullia ne put retenir son sourire. Il était peu d'hommes qui prenaient la peine de respecter les convenances. Elle reprit rapidement son sérieux et dit:
- Alors je dois vous avouer que c'est devant une esclave que vous vous inclinez.
Le général se redressa rapidement et dévisagea Tullia. Celle ci s'inclina à son tour:
- Ainsi, à voir votre rang et le mien, il semblerait que ce soit à moi de respecter les convenances...
Une voix forte venant de la rue la fit se redresser:
- Général Octavius?!
Le général sursauta et attrapa les rênes de son cheval:
- J'arrive!!
Il monta lestement en selle et, après un dernier regard à Tullia, il retourna au grand trot vers la rue. Après un dernier soupir dans l'air froid de janvier, Tullia retourna à l'intérieur. A peine était-elle rentrée qu'une clochette résonna dans la villa. L'esclave qui surveillait la cuisson de l'agneau soupira:
- Encore...? Aurait-elle changé d'avis?
La clochette résonna de plus belle, accompagnée cette fois ci, de la voix de la matrona (1):
- Verna!! Verna, viens voir ici.
L'interpelée courut vers le salon, laissant tomber l'assiette d'argent pleine de fruits qu'elle était en train de remplir. Tullia soupira et entreprit de ramasser les maladresse de Verna. Rectina, l'esclave de l'agneau, dit entre ses dents:
- Elle ne jure que par elle... Verna par là, Verna par ci... Je suis persuadée que Verna à partagé bien plus qu'un repas avec le Maître...
Celsia ragea, alors que les autres ricanaient:
- Rectina, c'est de ma fille dont tu parles!!
- Oh, c'est vrai... Comme tu dois être fière d'elle! Elle a su écarter les jambes pour accéder au niveau de vie auquel nous rêvons toutes. Et elle n'avait que douze ans lors du départ du Maître!
Tullia posa le plateau de fruits sur la table et souffla:
- Rectina, tu vas trop loin...
- Je me fiche d'aller trop loin!!
Pendant que Rectina éructait, Verna revint en cuisine, le sourire aux lèvres. Un sourire qu'elle perdit bien rapidement.
- Verna ne mérite pas toute cette attention, continuait Rectina. Elle n'est qu'une enfant!! A vrai dire, on mérite toutes cette place d'avantage qu'elle ne la mérite.
Tullia posa la main sur le bras de Rectina:
- Rectina, tais toi...
- Oh, non, on ne me fera pas taire!! Je me suis tue assez souvent dans cette maison!! Le Maître avait de bien pauvre gout en matière de femmes. Non mais regardez les ces deux là. Que ce soit Madame ou Verna, aucune des deux n'arrive à la cheville d'une seule d'entre nous!!
- Rectina, arrête...
- Et je vais vous dire quelque chose... Je pense sincèrement que c'est une excellente chose que Monsieur soit mort!! QUOI?! Pourquoi me frappe tu comme ça?!!
Rectina se tut enfin et suivit le regard des autres esclaves. Son sang se figea dans ses veines. Certes, Verna était revenue en cuisine. Mais elle n'était pas seule. Augustus Decimus était descendu avec elle. Et, à l'expression figée sur son visage, il avait tout entendu du monologue de son esclave. Il s'avança d'un pas décidé jusqu'à elle. Tullia baissa humblement les yeux quand il s'arrêta devant Rectina et elle. Il inspira profondément et dit avec calme:
- Rectina... Pourrais-tu répéter tes derniers mots?
Le regard au sol, Rectina bégaya:
- J'ai... J'ai demandé à Tullia d'arrêter de me frapper...
Augustus se frotta les yeux:
- Je n'apprécie que très peu que l'on se moque de moi... Ne me fais pas répéter ma question...
- Je... J'ai dit que votre mort était une bonne chose...
Tullia vit les poings du Maître se serrer rageusement. Il lâcha froidement:
- Je m'occuperais de toi plus tard... Mais sois sûre que cette soirée est ta dernière ici.
Rectina manqua de s'effondrer au sol: de tels mots n'engageaient rien de bon.
- Faites à souper pour trois. Verna, Antonia, préparez une chambre pour notre invité.
- Bien, Maître.
Augustus se tourna vers Tullia:
- Tullia, tu prendras la place de Rectina au service, ce soir.
- Oui, Maître.
Il se tourna et dit plus fort:
- Nous avons un invité de marque, ce soir... Soyez étonnants!
Puis il quitta la cuisine sans un mot de plus. Rectina s'assit fébrilement sur la chaise la plus proche:
- Comment aurais-je pu savoir...?
Tullia posa la main sur l'épaule de sa camarade:
- Courage... Avec un peu de chance, il ne fera que te vendre...
- Il me tuera, oui... Avec ce que j'ai dit, Il ne me laissera aucune chance...
Hélas, Rectina avait raison. Elle avait peu de chances de s'en sortir.

    Quand l'esclave Polites revint avec les plats de viande vides, il s'exclama:
- Tullia!! Apporte les fruits!
La jeune femme s'exécuta et attrapa les deux assiettes d'argent avant de se diriger vers la salle à manger. Elle contourna le lit de table de leur invité pour les poser sur la table centrale mais quand elle aperçut son visage, un des plats lui échappa. La voix grave de son maître résonna:
- Tullia!!
- Laissez donc, mon ami, dit le général. Ce n'est pas très grave.
Le général, le même qui l'avait aidée à remplir la jarre moins d'une heure auparavant se trouvait désormais à être servi par Tullia.
- Que se passe-t-il avec ses esclaves?! Femme, as-tu mal fait ton travail, pendant mon absence?
- Rien de cela. Peut être est-ce votre retour qui les rend fébriles.
Le général Octavius ramassa une orange et la tendit à Tullia qui la saisit d'une main tremblante:
- Ou peut être ont ils simplement perdu l'habitude de recevoir...
Elle le remercia d'un signe de tête puis disparu de la salle à manger. Octavius saisit une grappe de raisin et dit, tout en portant un des fruits jusqu'à ses lèvres:
- Vous avez un nombre impressionnants d'esclaves, mon ami...
- C'est exact.
- De bonne qualité, je me doute.
- En effet. Tous de sang latin et seul trois d'entre eux ne parlent pas notre langue. Sept sont nés dans ces murs. Ils sont tous de bonne composition et ne rechignent jamais au travail. Certains n'hésitent pas à travailler pendant les Saturnales et les Compitalia (2).
- Je recherche de nouveaux esclaves, pour ma part. J'en ai perdu quatre avant notre campagne. Mais les vendeurs ne sont plus ce qu'ils étaient. Et les sang latins sont devenus rares... Les esclaves que j'ai vus sont faibles et malades... Ils ne passeront pas une seule saison.
Augustus se servit un verre de vin:
- Mais, j'y pense... Avec les naissances que nous avons eu, nous ne manquons plus de mains ici. Je pourrais vous en vendre quelques uns.
Octavius leva un sourcil:
- Ce que vous dites là m'intéresse...
Augustus réfléchit un instant puis dit en hochant la tête:
- J'ai une de mes esclaves que j'aimerais punir... Mais il est hors de question de la tuer. Qu'en pensez vous?
Octavius eut un petit rire:
- J'en pense que cette esclave doit être dressée et que je n'ai pas envie de m'atteler à cette tâche. Personne n'en aura envie, d'alleurs. Votre gentillesse vous perdra.
- Elle n'a pas mauvais fond... Elle mérite l'attention d'un maître généreux. C'est ce dont elle a besoin. Et je ne suis pas prêt à lui donner cette attention.
Le général réfléchit un instant puis demanda:
- Quel prix?
Augustus se tourna vers sa femme. Celle ci secoua la tête:
- Si tu parle de Rectina, je ne dirais pas plus de mille cinq cent.
Octavius hocha la tête tandis que son ami continuait:
- Je peux vous vendre deux garçons. Ils sont encore jeunes mais d'ici deux ou trois ans, ils seront parfaits pour vos travaux physiques. Je vous les fait à trois milles sesterces chacun.
Octavius pinça les lèvres, en pleine réflexion:
- L'affaire me semble honnête. Quelque chose d'autre?
Augustus se frotta le menton:
- Et bien... Mes autres esclaves me sont assez précieux...
- Verna? proposa Amelia.
- Hors de question. Verna est trop importante dans cette maison.
- Elle est trop importante pour toi.
- Ne sois pas désobligeante, Amelia. Et... Pourquoi pas Tullia?
- Tullia...? D'accord. Mais nous n'en prendrons pas moins de quatre mille.
Octavius soupira:
- Quatre mille... C'est une somme.
- Elle les vaut, dit Augustus.
Octavius secoua la tête puis dit:
- Je prendrais ces quatre là...
- Cent quinze Aureus (3)?
- C'est le marché, mon ami... Je ne crois pas trouver aussi bien pour le même prix à Pompei, de toute manière.
- Bien. Vous repartirez donc demain avec vos quatre esclaves...
- ... Et une bourse plus légère, dit le général sur le ton de la plaisanterie.



(1) La matrona était la maitresse de maison.
2) Fêtes religieuses se déroulant respectivement en décembre et en janvier, seuls jours de l'année chômés par les esclaves.
(3) Bon à savoir: Un aureus représentait la paye mensuelle d'un légionnaire. Le fait qu'Octavius puisse dépenser 115 aureus en une fois prouve qu'il est très aisé.

Voili voilou! Mr. Green

Ps: Kapitre édité Smile
_________________
Romani locuta, causa finita est.





Dernière édition par Junon le Mer 6 Avr - 14:26 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Pellinoor
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2010
Messages: 3 274
Localisation: Versailles
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 27 Déc - 00:45 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Pas mal tout ça Okay
_________________
Mossieur Sire ! En chair et en personne !


Revenir en haut
MSN Skype
Lancelot
Ministre
Ministre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 4 961
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 27 Déc - 13:19 (2010)    Sujet du message: Vulcania Répondre en citant

Vraiment sympa ouais

Par contre Twisted Evil Twisted Evil j'ai trouvé un anachronisme dès la première phrase à savoir "les pomme de terre" qui ne sont arrivés qu'en Europe au XVI ème siècle.
_________________
Un village assailli de brigands, une femme qui se fait tabasser, une poule qui boîte, c'est pas les opprimés qui manquent ! Et là au moins, j'aurais l'impression de servir à quelque chose.


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:04 (2016)    Sujet du message: Vulcania

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott Index du Forum -> Le Quartier général des cépafô -> La taverne des deux renards Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com