Kaamelott :: Kaamelott Before
Kaamelott Index du Forum
 
 
 
Kaamelott Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Avis à la population !  
Les Cépafôs remercient de tout coeur : François Rollin , Lionnel Astier , Josée Drevon , Brice Fournier , Alain Chapuis , Nicolas Gabion (et Bohort) , Aurelien Portehaut , Alban Lenoir , Jonathan Chiche , Tony Saba , Jean Robert Lombard , Gilles Graveleau , Serge Papagalli , Julien Dutel  et Bruno Fontaine de nous avoir accordé un peu de leur temps !!

Merci à tous !

Toutes les interviews ICI


Laissez un message à Alexandre Astier ICI


CONSULTEZ NOTRE SITE OFFICIEL : L'AUBERGE DES DEUX RENARDS
( fond d'écrans , épisodes , téléchargement , jeux , concours , news et pleins d'autres choses )


Pour accéder au site cliquez ICI
          
Kaamelott Before

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott Index du Forum -> Fan'Art -> Scenarios
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jack
Clodo

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 01:33 (2012)    Sujet du message: Kaamelott Before Répondre en citant

Bonjour !

Il y a quelques temps, je me suis lancé dans un projet un peu farfelu mais très sérieux. Celui d'écrire une saison entière de Kaamelott. Située entre le Livre 6 et le Livre 1, elle comportera cent épisodes relativement court mais bourrée d'humour. Une intrigue pointera le bout de son nez au bout d'un moment et cela pourra expliquer pourquoi Arthur déprime assez facilement dans les prochains Livres.  Voilà.
J'ai déjà réussi à écrire trois épisodes disponibles ici. Je vais les poster ! Smile


Si vous voulez m'aider, il suffit de me suivre sur Twitter : https://twitter.com/JackSamat . Ainsi, vous ne manquerez rien des dernières news à propos de cette saison qui se nomme tout simplement : Kaamelott Before. 


Je monterai sûrement une page facebook si beaucoup de monde lise les épisodes. Et pourquoi pas un site web. Où l'on pourra lire les épisodes sur place mais aussi en télécharger une version doc afin de les lire sans internet ou plus tard.


Si vous voulez me soutenir, lisez ces épisodes, suivez moi sur Twitter, donnez moi des conseils en tout genre ici : corentinsamat@gmail.com


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Nov - 01:33 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jack
Clodo

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 01:33 (2012)    Sujet du message: Kaamelott Before Répondre en citant

Episode 1 
Au commencement…
 
Cor de chasse 
C’est le soir. Arthur lit un bouquin tandis que Guenièvre se tourne les pouces. 
Guenièvre : Ah au fait, j’ai remarqué que vous avez installé de splendides roseaux et de belles plantes dans l’arrière-cour.
Arthur (sans lever le nez) : Ce n’est pas moi qui les ai installés.
Guenièvre : Ah bon ? Mais c’est qui alors ?
Arthur : Mais je ne sais pas moi… Qu’est-ce que vous voulez que ça me fasse ?
Guenièvre : Bah je ne sais pas… ça fait partie de votre château…
Arthur : Justement : Un château c’est grand. J’avais autre chose à faire que d’installer des fleurs aujourd’hui. J’suis roi de Bretagne moi, j’suis pas paysagiste.
Guenièvre : Oui mais auriez pu quand même…
Arthur : Mais vous me faites chier à la fin ! J’suis en train de lire un traité de paix avec des mongoliens qui veulent déjà raser le pays, vous croyez que j’ai du temps pour vos conneries ?
Guenièvre : Non mais dis donc ! Vous écoutez jamais ce que je dis et quand vous le faites, vous m’envoyer promener !
Arthur : Comment ça je vous écoute jamais ?
Guenièvre : Bah oui ! Vous avez toujours le nez dans vos parchemins ou vos bouquins...
Arthur : Bah je vous écoute avec mes oreilles… j’suis désolé. D’ailleurs, faudra que je me les lave parce que… depuis tout à l’heure… j’entends que des conneries. C’est étrange hein ? 
Musique Médiéval

Arthur déjeune avec sa belle famille : Dame Séli, Léodaguan, sa femme ainsi que Ivain.

Arthur : Euh… c’est qui ce connard ?
Léodagan : Votre beau-frère.
Arthur : Ah… Mais j’ai pas de beau-frère.
Séli : Bah si. C’est le frère de la reine.
Arthur : Le frère de la reine ?... Le frère de la reine… Ah oui putain ! 
Séli : Votre beau-frère quoi.
Arthur : Ah non désolé mais j’arrive pas du tout l’imprimer dans ma tête.
Yvain : Mais ce n’est pas grave. J’ai l’habitude.
Léodagan : Hé ho, ça veut dire quoi ça ?
Séli : Oui, fermez-là au lieu de débiter des conneries.
Yvain : Bah j’suis désolé mais vous vous êtes toujours étonné que je sois à table jusqu’à mes huit ans…
Léodagan : Ah mais c’est vrai que j’me demandais toujours qui c’était ce con de môme qui m’appelait Père…
Arthur : Bah c’était votre fils.
Léodagan : Oh non sérieusement ? Merci du renseignement, je n’aurai jamais deviné sans votre aide.
Guenièvre : Pas possible d’avoir un repas sans que ça parte en vrille…
Arthur : Ah parce que c’est toujours comme ça avec vous ?
Ivain : Ah non, la semaine dernière, mon père m’a démembré le crâne avec une assiette de tartiflette.
Léodagan : La ferme.
Yvain : Bah c’est vrai.
Séli : Non mais, la barbe ! Quand on aura besoin de vos flashbacks, on vous enverra un pigeon avec accusé de réception.
Arthur : J’vais pas en supporter longtemps des repas comme ça, c’est moi qui vous le dis.
Léodagan : Euh… j’vous explique juste ça comme ça… Euh… Vous frimez parce que vous avez réussi à déloger une épée d’un caillou, mais vous devriez vous calmez pour éviter un éventuel coup d’état.
Arthur : Ah parce que vous avez déjà envie de me zigouiller ?
Léodagan : Ah mais moi j’me permettrai pas mais sans vouloir balancer, vous devriez vous méfiez de…
Séli : Bon, fermez vos mouilles s’il vous plait. Faites un break juste le temps qu’on finisse le repas. 
Guenièvre : Oui parce que franchement, ça gâche la saveur des ailes de poulet.
Arthur : Une engueulade ça bousille la qualité de votre volaille ? Vous avez beaucoup des comme ça ?
Léodagan : Eh faut faire gaffe de pas s’insulter, ça pourrait bousiller le glaçage des millefeuilles qui vont arriver au dessert.
Arthur : J’imagine que si on se tapait dessus, la tarte aux pommes va exploser.
Guenièvre : VOUS ÊTES DES MONSTRES ! 
Tout le monde s’immobilise et la fixe.

Guenièvre : Excusez-moi... je me sentais plus…
Arthur (a mi-voix) : Hé hop, cent mille livres en moins. 
Guenièvre : De quoi ?
Arthur : J’ai rien dit.
Léodagan : Vous auriez quand même les boules de répétez ce que vous venez de pas dire ?
Séli (entre ses dents) : Oui, j’ai pas bien entendu, moi.
Yvain (avec un grand sourire) : Ah ouais moi aussi j’voudrais bien réentendre ça, c’était hyper classe !
Arthur : Non, non, non. J’ai juste toussé. Voilà… juste tousser.
Guenièvre (en toussant) : Pauvre type. 
Transition

Arthur et Guenièvre se boude dans leurs lit.

Guenièvre : Vous auriez pu me le dire plus tôt
Arthur : Quoi donc ?
Guenièvre : Eh ben que vous me trouviez grosse.
Arthur : Bah… vous n’êtes pas grosse.
Guenièvre : Mais oui bien sûr, essayez de vous racheter.
Arthur (bafouillant) : Non mais je vous assure…
Guenièvre : Oh mais vous ne fatiguez pas, moi qui fait tout pour vous plaire…
Arthur : Ah ben j’avais pas remarqué ça…
Guenièvre : …
Arthur : Ah non mais j’voulais dire que… vous n’en avez pas besoin. Vous êtes très bien comme vous êtes.
Guenièvre : Vous trouvez ?
Arthur : Mais oui, enfin ! Vous pourriez passer derrière des affiches sans les décoller. J’vous assure. 
Guenièvre lui sourit et tourne la tête avant qu’Arthur pousse un soupir de soulagement. 
Musique médiéval 
Arthur et Lancelot sont en train de regarder une grande carte posée sur une table. 
Lancelot : En fait, le plus sage serait de passer par là ou là.
Arthur : Je pense plutôt qu’il faudrait contourner la frontière en fait. Parce que si les Saxons sont 300. On n’est pas assez.
Lancelot : Vous pensez qu’il faudrait que l’on fasse venir le Seigneur Calogrenant en renfort ?
Arthur : Euh… j’veux surtout pas les attaquer de front en fait. Au pire, on enflamme la clairière où ils ont établis leur campement.
Lancelot : Oui, pourquoi pas. 
Un long silence s’installe.

Lancelot : Ah au fait Sire, vous direz Bravo à la Reine pour sa descente au marché hier. Elle était vraiment ravissante.
Arthur (souriant) : Je transmettrai. 
Soudain, son rictus s’efface et il fixe Lancelot. 
FONDS NOIR 
Arthur : Mais… vous vous foutiez de ma gueule là ou…. 
FIN 


Revenir en haut
Jack
Clodo

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 01:33 (2012)    Sujet du message: Kaamelott Before Répondre en citant

Episode 2
Les chevaliers
 
Cor de chasse

C’est le soir. Arthur est avec les deux jumelles : Azilis et Tumet. Seulement, un chat se repose dans un coin de la pièce.

Arthur : Euh... non, mais je ne vais pas y arriver moi.
Azilis : Bah pourquoi ?
Tumet : Vous avez une panne ?
Arthur : Mais non… mais c’est à cause du… du chat là.
Tumet : Bah qu’est-ce que qu’il a le chat ?
Azilis : Il se repose, il ne fait rien…
Arthur : Bah oui mais… j’ai peur qu’il nous mate.
Azilis : Mais non, il dort.
Arthur : Bah justement, il nous montre son cul, c’est troublant. On dirait qu’il nous mate à travers son derche.
Azilis : Et ? C’est ça qui vous gêne ?
Arthur : Mais non, mais on dirait qu’il veut nous garder dans ses annales. 
Musique Médiéval

Arthur est avec Lancelot, en train d’étudier une carte dans un camp en pleine forêt.

Lancelot : Bon, on fait quoi du coup ?
Arthur : Vous êtes certain qu’ils ont décampés ?
Lancelot : Absolument. Ils ne sont plus qu’une poignée. Tous refugiés dans la clairière derrière la forêt de Piedbidon. 
Arthur : M’ouais… on envoie une vingtaine de soldats et on rentre ?
Lancelot : Ouais mais si c’est nos mecs qui se font dézingués ?
Arthur : Ah bah non je ne pense pas parce que…
? : Oh oh ! Voilà, posez-ça là !
Arthur : Qu’est-ce qu’il fait ce con ? 
Karadoc arrive avec une charrette remplit de viande et de poulet.

Lancelot : Bah… Seigneur Karadoc… C’est quoi tout ce fatras ?
Karadoc : Bah c’est mon casse-dalle de deux heures.
Arthur : Tout ça ?!
Karadoc : Bah... moi j’peux toujours vous filer un poulet si vous voulez…
Lancelot : Non mais ce n’est pas ça le problème…
Karadoc : Bah c’est quoi alors ?
Lancelot : Vous l’avez fait venir depuis Kaamelott votre quatre-heure ?
Karadoc : Bah oui…
Arthur : Abrutit congénital ! Vous n’avez pas pensé que vous allez ameuter les ennemis ?
Karadoc : Bah, s’ils sont faim eux aussi, j’peux toujours partager avec eux.
Arthur : Oui bien sûr, vous ne voulez pas les inviter directement au château ?
Karadoc : Bah… je ne sais pas, j’y avais jamais pensé mais si vous voulez, j’peux toujours leurs préparer un petit frichti.
Lancelot : Oh putain…
Arthur : Ce n’est pas possible d’être niais à ce point là… 
Bohort (De loin) : Sire ! Sire ! Nous sommes perdus !
Arthur : Quoi, qu’est ce qu’il y a encore ?
Bohort (Arrivant) : Les Scots ! Ils sont là ! Ils arrivent droit sur le campement !
Arthur : Et voilà ! C’est pour ça qu’ils ont décampé ! Y’a une partie qui est allé dans la clairière pour nous berner et l’autre à filer droit sur nous ! 
Karadoc : Vous voulez que je leur fasse des tartines ?
Lancelot : Bon on fait quoi ? On les attaque ?
Arthur : Ah bah oui, on ne va pas s’amuser à attraper les flèches de ces cons avec la tête. 
Lancelot : J’envoie tout nos hommes ?
Karadoc : J’ai de la terrine de biche. Ils vont adorer !
Arthur : Bah… je ne sais pas, mais… ils sont combien Bohort ?
Bohort : Attendez, je vais demander aux sentinelles. (Il part)
Arthur : Parce que s’ils sont une centaine… on déploie tout.
Lancelot : Seulement… on est que cinquante nous.
Karadoc : Avec du pâté d’Orcanie et du pain d’Armorique, vous allez voir !
Arthur : Bah oui, mais qu’est-ce que vous voulez que je vous dise
Lancelot : J’ordonne l’ordre de les attendre devant le camp ?
Arthur : Bah oui, on y va… Ah ! Attendez !
Karadoc : Bon, j’y vais
Lancelot : Quoi donc ?
Arthur : Y’a Bohort qui revient.
Bohort : Sire ! Nous allons tous mourir !
Arthur : Pourquoi ils sont combiens ? 
Bohort : Cent cinquante Sire !
Arthur : Quoi ?! Oh putain…
Lancelot : Va falloir qu’on appelle des renforts…
Arthur : Oui et pas qu’un peu.
? : Euh... excusez-moi ?
Arthur : Euh… oui ? C’est pour quoi ?
Lancelot : Sire… C’est le chef des Scots.
Arthur : Quoi ?
Chef : Oui bon voilà… au début on était venu pour vous défoncer la tronche et finalement on a sentit une superbe odeur et y’a ce jeune homme qui est venu nous apporter des tartines…
Arthur : Qui ça ?
Lancelot : Bah Karadoc, Sire.
Arthur : Oh non… il n’a pas fait ça…
Chef : Et comme c’était super bon, on voudrait juste savoir s’il pourrait nous en faire encore quelques unes. Il nous a aussi invités dans votre château là… en merde séché, mais on ne veut pas vous déranger. 
Arthur reste la bouche ouverte, sans parvenir à emmètre le moindre son.

Lancelot : Oui, y’a pas de problème. Il va vous en faire une pleine cagette, allez lui demander.
Chef : Merci beaucoup. Bon, sinon nous, on retourne dès ce soir chez nous. Vous inquiétez pas, vous vous ferez pas trouer le cul à coup de javelot.
Lancelot : Trop aimable. 
Le chef des Scots s’en va en faisant un p’tit signe d’au revoir.

Lancelot : Putain… sauvé par Karadoc…
Bohort : Là, faut admettre… un beau fait d’arme.
Lancelot : Un fait d’arme ? Préparer des tartines vous appelez ça un fait d’arme ?
Arthur (Après avoir cligné des yeux) : Faire fuir des fous sanguinaires à coup de tartine à la terrine de biche… Ca comme technique de combat, je ne connaissais pas. 
Music Médiéval 
Léodagan et Séli discutent dans leur lit. 

Léodagan : Et là, le Seigneur Karadoc refile des tartines pourries au Chef des Scots. Et ils rentrent chez eux, comme des clodos. 
Séli : C’est pas vrai…
Léodagan : J’vous assure que si. Il nous a débarrassés de ces cons. Bon remarque, c’est lui qui nous les a amenés.
Séli : En voilà enfin un qui défend le pays sans avoir recours à la violence. Vous devriez en prendre de la graine.
Léodagan (Après avoir ricané ironiquement) : Oh oui bien sûr, bah tiens. 
FONDS NOIR 
Léodagan : A la prochaine bataille, je tiens un stand de crêpes. 
FIN 


Revenir en haut
Jack
Clodo

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 01:34 (2012)    Sujet du message: Kaamelott Before Répondre en citant

Episode 3
Le cas Gauvain
 
Cor de chasse 
Arthur lit un parchemin tandis que Guenièvre compte sur ses doigts

Guenièvre : Au fait, vous allez faire quoi demain ?
Arthur (sans lever le nez) : Qu’est-ce que ça peut vous foutre ?
Guenièvre : C’est une question…
Arthur : J’emmène mon neveu dans un labyrinthe
Guenièvre : Dans un labyrinthe ?
Arthur : Bah… Oui. Et alors ?
Guenièvre : Vous ne trouvez pas que c’est un peu gros quand même ?
Arthur : Bah c’est un chevalier. Novice, mais un chevalier quand même.
Guenièvre : Mais… quel âge il a ?
Arthur : Bah… j’sais pas. 17-18 ans.
Guenièvre : Mais vous n’allez quand même pas l’emmener dans un labyrinthe !
Arthur : Mais pourquoi pas ?
Guenièvre : Bah j’sais pas mais la dernière fois que je l’ai vu aux chiottes, il parlait à son caca, il lui disait au revoir.
Arthur : Ouch. 
Musique médiéval

Arthur avance dans le labyrinthe. On entend seulement Gauvain en voix-off.

Arthur : Vous n’avez toujours pas trouvé le trésor ?
Gauvain : Non mon Oncle ! J’ai trouvé une cuisse de poulet mais je ne sais pas si ça compte !
Arthur : Mais non, on s’en fout de ça. Gueulez bien fort pour que je vous entende quand vous tomberez sur un coffre.
Gauvain : D’accord mon Oncle !
Arthur : Faites quand même gaffe hein.
Gauvain : Aaaah ! Mon Oncle ! Aaaah ! 
Arthur : Qu’est-ce qu’il y a ? Vous êtes tombé dans un piège ?!
Gauvain : Je me suis piqué avec mon épée. Aaah ! Je suis sûr que je suis infecté.
Arthur : Mais bon dieu… Ressaisissez espèce de débile si vous ne voulez pas que je vous infecte le fion avec un coup de godasse bien placé !
Gauvain : Excusez-moi mon Oncle ! Je vais redoubler d’effort pour nous couvrir de gloire !
Arthur : Ouais, vous avez intérêt.
Gauvain : Mon Oncle ! J’ai trouvé un levier ! Je le tire ?
Arthur : Bah évidemment.
Gauvain : D’accord... AAAAh ! Mon Oncle ! Mon Oncle ! Venez m’aidez !
Arthur : Qu’est-ce qui se passe ?! Le levier est piégé ?!
Gauvain : Je me suis tordu le petit orteil Mon Oncle ! 
Arthur : Et dire que vous voulez que je vienne vous aidez ! Si je viens, c’est pour vous expédier à la sortie d’un coup de torgnole. Alors tirez-moi ce putain de levier et dites-moi ce qui se passe !
Gauvain (gémissant) : Aaaght. D’accord, mon Oncle. 
Un mécanisme se fait entendre.

Gauvain : Oh mon oncle ! Le trésor ! Le trésor !
Arthur : Quoi ?! Vous l’avez trouvé ?!
Gauvain : Oui Mon Oncle ! Quelle superbe spectacle amphibien !
Arthur : Ouais, taisez-vous, j’arrive. 
Arthur quitte le plan. On entend alors une énorme baffe. 

Arthur : Vous vous foutez de ma gueule !
Gauvain : Mais mon Oncle, je croyais que c’était le trésor !
Arthur : Mais c’est une pile de cailloux !
Gauvain : Mais je ne savais pas ! Je croyais que c’était des rubis vu qu'ils étaient rouges.
Arthur : Ouais bah si vous ne voulez pas que ce soit vos fesses, déguerpissez de ma vue tout de suite !
Gauvain : Mais mon Oncle… !
Arthur : Non mais vous avez les oreilles perforées ? Dégagez de ma vue ! Tirez-vous ! Allez espèce de conno ! 
On voit Gauvain passer par le plan en courant. Puis un énorme caillou est projeté en sa direction.

Gauvain : AIE ! 
Musique Médiéval

Arthur est encore dans son lit à lire avec Guenièvre qui semble réfléchir.

Guenièvre : Ah au fait, comment ça s’est passé avec votre neveu ?
Arthur : On est revenu les poches pleines.
Guenièvre : C’est vrai.
Arthur : Non… 
FONDS NOIR

Arthur : Par contre, j’vous conseille de la fermer parce que maintenant, j’ai tout un stock de caillou 
FIN 


Revenir en haut
Galessa
Clodo

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 137

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 14:49 (2012)    Sujet du message: Kaamelott Before Répondre en citant

j'ADORE !!       (ça fait + 3 ^^ ) c'est génial ! (Un peu de Galessin/Loth/Dagonet ça fait pas de mal  Mr. Green    ) 
_________________
"Un brun, frisé, pas commode, toujours près à rouspéter"


Revenir en haut
Jack
Clodo

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 18:26 (2012)    Sujet du message: Kaamelott Before Répondre en citant

Je vais ouvrir un site Internet ( enfin, je me penche dessus )

Revenir en haut
Galessa
Clodo

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 137

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 22:03 (2012)    Sujet du message: Kaamelott Before Répondre en citant

Tu mettra le lien hein ? Je suis définitivement fan ! 
_________________
"Un brun, frisé, pas commode, toujours près à rouspéter"


Revenir en haut
Guenièvre
Régente Cépafô
Régente Cépafô

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2010
Messages: 15 838
Localisation: Laxou
Féminin

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 13:48 (2012)    Sujet du message: Kaamelott Before Répondre en citant

Wouah ! Il faut que je prenne le temps de lire tout ça.

Merci du partage en tout cas Smile


Revenir en haut
Perceval
Ministre
Ministre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2010
Messages: 5 540
Localisation: Kaamelott
Masculin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 30 Nov - 23:10 (2012)    Sujet du message: Kaamelott Before Répondre en citant

C'est vraiment sympa, avec un  pour Léodagan et Séli qui discutent de la bataile dans le deuxième épisode Okay
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:14 (2016)    Sujet du message: Kaamelott Before

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott Index du Forum -> Fan'Art -> Scenarios Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com